LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE SANS MINIMUM D’ACHAT

0

Votre panier est vide

quelles-sont-les-missions-de-la-marine-nationale
mai 03, 2023

Quelles sont les missions de la Marine Nationale ?

11 minutes de lecture

Pourassurer la sécurité et la protection de l’espace maritime français, la Marine nationale doit être présente sur tous les océans et toutes les mers du monde, 365 jours par an et 24 heures sur 24. Chaque jour, en mer, sur terre et dans les airs, ses 39 000 marins exécutent des missions de renseignement, de prévention, d’intervention, de protection et de dissuasion. Des femmes et des hommes unissent dans l’action, déterminés à préserver la paix et à défendre les intérêts de la France. La Marine nationale défend les intérêts de la France et de ses alliés, qu’ils soient proches ou lointains. 

Les missions de la Marine nationale peuvent être divisées en deux types différents : celles qui sont en contact direct avec l’ennemi, appelées missions générales, et celles qui ne sont pas en contact direct, mais qui sont néanmoins commises comme cruciales pour la défense de la France. Des équipements et des vêtements militaires qui peuvent vous être utiles au quotidien  (filet camouflage, t shirt armée, masque, gant, ..) sont disponibles sur Surplus-Militaire. Venez découvrir !

 

Sac-marin

La signification de s‘engager dans la Marine.

Rejoindre la Marine, premièrement, est une tâche qui nécessite de pratiquer des métiers valorisants et qui ont du sens. C’est de contribuer à la protection des Français et des intérêts de la France. Deuxièmement, c’est d’occuper des postes à fortes responsabilités. Au sein d’un équipage, chacun est essentiel et chacun doit pouvoir compter sur les autres. Du commis de cuisine au navigateur timonier, tous les marins assurent des postes à fortes responsabilités, soutenus par un collectif hors du commun.

Troisièmement, c’est de se former et de développer ses compétences. Grâce à ses écoles, la Marine éduque ses recrues à l’un des cinquante métiers indispensables pour bien gérer ses missions, afin d'évoluer tout au long de sa vie professionnelle. L’évolution professionnelle compte parmi l’ADN du marin. La mobilité géographique, lesopportunités d’évolution en grade et en métier, et la montée en grade aident chacun à être acteur de son parcours au sein de la Marine. Faire partie du site de la Marine est une grande fierté.

Souvenez vous, Surplus-Militaires est là pour vous si vous avez besoin d'accessoires ou des bijoux plaque militaire pour vos styles militaires du quotidien !

Les étapes à suivre pour se faire recruter.

L'inscription à l'infanterie de marine n'a pas de formation pré-requise. Un diplôme tel qu'un CAP, BEP ou même BAC est apprécié, mais non obligatoire. La première formation initiale pour devenir soldat dure environ 4 mois. S'ensuit la formation de spécialiste en régiment, selon la spécialité choisie par la personne concernée.

  • Allez au bureau d'un recruteur.

La première étape pour rejoindre le Marine Corps est de se rendre dans le bureau d'un recruteur. Vous devez avoir 18 ans,être citoyen français si vous vous inscrivez en France et réussir l'examen physique et l'ASVAB (Armed Services Vocational Aptitude Battery). Vous devez également être titulaire d'un diplôme d'études secondaires ou d'un certificat GED avant de demander à vous engager dans n'importe quelle branche du service. A l'exception des Marines qui n'exigent pas de diplôme d'études secondaires dans le cadre de leur processus d'engagement.

quelles-sont-les-missions-de-la-marine-nationale

  • Passez en revue vos qualifications.

Examinez vos qualifications. Répondezaux exigences d'aptitude physique pour l'enrôlement en tant que fantassin ou artilleur de campagne du Corps des Marines, selon le Commandement du traitement des entrées militaires des États-Unis (USMEPCOM).

  • Passer un test écrit. Ce test écrit montre que vous connaissez lescompétences militaires de base. Et que vous pouvez suivre des instructions tout en effectuant des tâches au Marine Corps Recruit Depot de San Diego, en Californie, à Paris Island, en Caroline du Sud, à la Twenty-Nine Palms Marine Base, près de Palm Springs, à Lyon, en Californie, ou à la Marine Corps Base Hawaii à Kaneohe Bay sur l'île d'Oahu à Hawaii. La possession du bac est aussi importante.
  • Passez l'Armed Services Vocational Aptitude Battery (ASVAB). L'ASVAB est un test qui mesure vos connaissances en mathématiques, en sciences et en lecture. Il teste également votreaptitude à résoudre des problèmes. L'ASVAB est un test informatisé. Vous passerez l'ASVAB dans l'un des sites suivants : Centre de test de l'Armed Forces Vocational Aptitude Battery (ASVAB) ; Site de test du commandement du personnel de la marine ; ou Site de test du Marine Corps Recruiting Command
  • Passez un examen physique. L'examen physique est une exigence du Marine Corps et il consiste en un examen des antécédents médicaux, un examen physique et une analyse d'urine. Le but de ce test est de s'assurer que vous êtes suffisammentapte physiquement pour servir dans le Marine Corps. Vous devrez réussir votre examen médical avant d'être admis à la formation de fantassin.
  • Se préparer à la formation de base et à se battre. La formation de base sera physiquement et mentalement difficile. Soyez prêt à être loin de chez vous pendant une longue période. Soyez prêt à vous faire des amis, mais aussi à les perdre. Soyez prêt à vous éloigner de votre famille et de vos amis.Soyez prêt à faire de nombreux sacrifices. Préparez-vous à servir et à vous battre si nécessaire, ce ne sera pas facile.
quelles-sont-les-missions-de-la-marine-nationale

La mission générale de la marine.

Pour pouvoir assurer la sécurité des Français, la Marine nationale travaille 365 jours par an, 24 h/24, sur toutes les mers du monde, des eaux territoriales à la haute mer. Elle dirige des missions de défense et de sécurité pour préserver les approches maritimes et les intérêts nationaux.Acteur central de la dissuasion nucléaire, elle entre en action au plus proche des menaces et dans les zones de crise. 

Dissuader, protéger, connaître et anticiper, intervenir, prévenir : c’est la raison d’existence de la Marine. Des missions de police des pêches jusqu’aux frappes dans la profondeur, elle possède des moyens et des compétences pour intervenir sur l’ensemble du spectre et relever les défis du monde d’aujourd’hui et de demain. 

Les océans dominent 70 % du globe et constituent un espace sans frontières par lequel traversent 95 % des approvisionnements nationaux. La France, deuxième espace maritime mondial, dispose de 24 900 km de littoral et 11 millions de km² d’espace maritime. La Marine nationale contrôle et protège cet espace dans ses trois dimensions (sous, sur et au-dessus de la mer). Elle conserve la paix et défend les intérêts de la France à travers 5 missions.

Les compétences de la Marine

  • Renseignement : les recueillir, pour pouvoir les analyser, avant de les diffuser

sur la situation maritime mondiale.

  • Prévention :des crises qui menacent la France. Grâce aux différents moyens qu’elle positionne dans le monde, la Marine possède de nombreux capteurs lui permettant d’entretenir sa connaissance des zones de crise potentielles et de repérer, au plus tôt, l’apparition de nouvelles tensions. Chaque unité déployée y participe à tous les domaines ; électromagnétiques, acoustiques ou « image » voire humaine. Dans les zones sensibles par la piraterie ou la pêche illicite, en plus de ses interventions, la Marine met en place de la prévention de crise et coopère à la sécurité maritime en organisant des formations et des entraînements au profit des marines locales.
  • Intervention : sur une zone de conflit pour rétablir la paix, évacuer ou assister les populations. La mer propose un accès privilégié aux zones de crise et favorise l’affranchissement des contraintes territoriales et diplomatiques. De fait, la Marine est contactée pour se déployer loin et longtemps afin d’assurer la défense des intérêts de la France et de ses ressortissants partout dans le monde. Grâce à ses moyens de projection, de puissance et de force, elle agit au plus proche des menaces, porte son action dans la durée et se tient prête à intervenir sans délai en cas de dégradation de la situation en mer et à terre. Bien qu’elle dispose de la capacité d’agir seule, elle manifeste le plus souvent dans le cadre de coalitions ou de coopérations multilatérales.
  • Protection :des mers, des sauvetages, assistance aux navires, afin de lutter contre la piraterie, la pollution et les trafics. La Marine nationale entre en action constamment sur le littoral, en mer, sous les eaux et dans les airs, pour surveiller et protéger les approches maritimes, à travers la posture permanente de sauvegarde maritime (PPSM) qui rassemble ses missions relevant de la défense maritime du territoire (DMT) et de l’action de l’État en mer (AEM).
  • Dissuasion :consiste à protéger les intérêts vitaux de la France en tenant en permanence en mer un sous-marin nucléaire lanceur d’engins. La crédibilité de la fonction dissuasion exige un très haut niveau d’exigence, aussi bien en matière de conception que de mise en œuvre. Elle contribue sur l’existence de deux composantes complémentaires : la composante océanique et la composante aéroportée.
    quelles-sont-les-missions-de-la-marine-nationale

    Le rôle de la Marine dans le monde.

    En général, la Marine assure la protection des approches maritimes de la nation et ses territoires d’outre-mer, le soutien des opérations militaires lorsqu’il est nécessaire, la gestion des crises dans les eaux lointaines au nom des nations alliées et la surveillance de la prolifération nucléaire. Ellegarantit la sécurité maritime dans les eauxéconomiques exclusives de la France (ZEE française). La Marine nationale française joue un rôle très actif dans le monde grâce aux territoires d’outre-mer de la France et

    de son intérêt marqué pour la préservation de l’environnement marin. Ses missions se différencient de celles des autres marines. Par exemple, elle dispose des unités de marine avec des troupes qui débarquent par hélicoptères, bateaux de surface ou des sous-marins comme les Anglais et les Américains, mais elle possède aussi des unités de plongeurs de combat et d’infanterie de marine spéciale. En conclusion, la marine française présente une force que l'on peut déployer à l’échelle mondiale et capable de gérer de nombreux types d’opérations militaires dans le monde entier. 

    Les postes dans la Marine :

    Les femmes et les hommes engagés dans la Marine nationale peuvent exercer leur activité dans 5 environnements : navires de surface, sous-marins, aéronautique navale, fusilier, marins et commandos, état-majors. Les équipages se décomposent en trois catégories : officiers, officiers mariniers (appellation équivalente à celle de sous-officier), et membres d’équipage.

    • Agent de protection des navires.

    La protection marineassure la protection de l’équipage du navire pendant la traversée.

    Le métier d’Agent Privé de Protection des Navires (APPN) consiste à assurer la protection des navires et de son équipage pendant la traversée et assurer la veille de sûreté et la surveillance en mer.

    • Plongeur – démineur.

    Le plongeur démineur est un spécialiste de la plongée, qu'elle soit « autonome » ou en scaphandre, accompagnée de l’air, aux mélanges suroxygénés ou à l’oxygène pur. Embarqué sur unbateau du type chasseur de mines ou basé à terre dans un groupe de plongeurs-démineurs (implantés à Cherbourg, Brest et Toulon), le plongeur démineur effectue une recherche, une identification pour pouvoir neutraliser les engins explosifs détectés en mer et dans les ports.

    C’est également un spécialiste des travaux sous-marins en général : exécute diverses tâches ; soudure, assemblage et découpage de structure métallique, déblaiement des accès portuaires. Il peut aussi participer à desopérations de déminage à l’étranger et à des actions de service public.

    • Détecteur anti sous-marins

    Assure la mise en œuvre et la maintenance des moyens acoustiques, des installations de détection sous-marine, de lancement d'armes et de traitement de l'information.

    Le détecteur anti-sous-marin (DEASM), qui est au centre de la conduite des opérations, est souvent affecté au central opérations d’un sous-marin. Il exploite des instruments électroniques : sonars etoutils de guerre électronique pour avertir la position des obstacles naturels et de la biologie marine et de la présence d’autres navires ou de sous-marins.

    • Matelot opération navale

    Au central opérations, il/elle assure la mise en œuvre des équipements électroniques de détection aérienne (radar), de détection sous-marine (sonar) et de guerre électronique.

    Au central opérations, il/ellefavorise la mise en œuvre des équipements électroniquesde détection aérienne (radar), de détection sous-marine (sonar) et de guerre électronique. Au PC Telec, il/elle influe sur les systèmes d’information : collabore à l’administration des réseaux et à la maintenance de systèmes de télécommunications (Internet, réseaux satellitaires et réseaux spécifiques Marine).
    quelles-sont-les-missions-de-la-marine-nationale
    • Technicien de conduite et de maintenance nucléaire

    Spécialiste de la mécanique et de l'électricité mettant ses connaissances au profit du nucléaire. Le technicien de conduite et de maintenance nucléaire fait partie de l’équipage des sous-marins nucléaires. Au sein d’une petite équipe, il est tâché pour piloter un réacteur et lui permettre de maximiser la production et la transformation de chaleur en vapeur afin d’activer la turbine et l’ensemble électrique. Il agit donc au niveau de la chaufferie et des installations électriques. Un rôle fondamentalquand on sait qu’un réacteur assure la projection, la production d’électricité et la production d’eau douce du bâtiment.

    Dans le domaine des équipements liés à la production, à la transformation et à la distribution d’énergie, il assure une maintenance systématique, conditionnelle et/ou prévisionnelle en remplaçant, en révisant, ou en réfectionnant un élément matériel avant que celui-ci ne provoque une avarie. Il se charge également de la maintenance corrective, ce qui l’amène à détecter une panne ou un dysfonctionnement, puis à réparer l’élément défectueux.

    Il informe sa hiérarchie de ses interventions et apporte des conseils pour l’exploitation opérationnelle du réacteur nucléaire. Ces fonctions peuvent également l’amener à intervenir au niveau de la sécurité en cas de sinistre provoqué par des incendies ou des voies d’eau.

    • Latechnique d’information, réseaux et télécommunications : effectue l’installation, la configuration et la maintenance opérationnelle des moyens télécoms, du réseau local et des ordinateurs du bord.
    • Manouvrier :contribue à la conduite des navires et contrôle le bon déroulement des différentes manœuvres. Tâché de mettre en œuvre et de piloter les embarcations et les engins nautiques.
    • Timonier de la navire: Assistant direct de l’officier-chef du quart pour la navigation. Il/Elle définit la position du navire, met à jour les cartes et les documents nautiques, assure les transmissions radio.

    Au sein de la marine nationale française, le timonier se charge des moyens de communication, des outils de navigation ainsi que des relevés météorologiques pour que l’officier chef de quart puisse promettre une navigation hors de danger. C'est son assistant direct à la passerelle. Il gère également les transmissions radiotéléphoniques et les différents moyens de communication avec les autres navires et les sémaphores (signaux lumineux et pavillons). Il détermine la position du bateau, et corrige les documents de navigation si besoin. 

    C'est lui qui classe et prépare les cartes pour le chef de quart. Au quotidien, le navigateur timonier a pour missions de : tracer la route du navire, mettre à jour les documents de navigation ; participer à la navigation ; tenir le journal de bord, communiquer avec les autres navires, avec les sémaphores ; surveiller la mer et détecter les anomalies dans l’environnement ; communiquer avec Météo France ; contribuer à la sécurité du navire ; participer à l’entretien du navire.


    quelles-sont-les-missions-de-la-marine-nationale
    • Officier de la Marine nationale

    À la fois chef militaire, professionnel de la mer et spécialiste dans son domaine d’activité, il/elle tient des fonctions de commandement, de management et d’expertise dans la Marine. Un officier de marine met en œuvre les fonctions de commandement et de direction. Il détient un poste à responsabilités à bord de bâtiments de surface, de sous-marins, de fusiliers. Ce sont des généralistes, formés en ingénierie, en marin et en officier.

    Pour intégrer la Marine, il faut d'abord vous rendre dans le Centre deRecrutementle plus proche de votre domicile (CIRFA), afin de prendre rendez-vous avec un conseiller en recrutement. Le choix de l'affectation et de la spécialité se feront uniquement à l'issue de vos évaluations en fonction de vos résultats et aptitudes obtenus et en concertation avec votre conseiller de recrutement. 

    Donc plus vous vous obtiendrez de bons résultats, plus vos choix seront élevés. Vous devez doncdonner le meilleur de vous-même. La Marine nationale est le département naval des forces armées françaises. Elle emploie environ80 000 militaires et civils et dispose d'un effectif d'environ 186 navires de guerre. La Marine nationale est l'un des acteurs majeurs des opérations européennes et internationales. Ses navires visés la zone économique de la France afin que le pays puisse exercer librement ses activités sur tous les océans du monde. Certaines flottes défendent les intérêts français à l'étranger en vue de développer la politique commerciale extérieure de la France, comme en Afrique ou en Amérique du Sud, tandis que d'autres assurent la protection des voies de communication sous toutes les latitudes ou assurent la souveraineté en participant aux missions de maintien de la paix sous l'égide d'organisations internationales.

    Pour plus de contenus sur l’armée,vêtements et articles d’accessoires militaire, venez visiter Surplus-Militaires.


    Rejoignez l'escadron