LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE SANS MINIMUM D’ACHAT

0

Votre panier est vide

quel-est-le-plus-grand-bombardier-du-monde
mars 03, 2023

Quel est le plus grand bombardier du monde ?

7 minutes de lecture

Les bombardiers lourds sont des avions de guerre capables de larguer une grande quantité d'armes Air-Sol (le plus souvent des bombes) et de le faire à très longue distance de la base. Les bombardiers lourds font partie des avions les plus lourds, les plus grands et les plus puissants de leur temps. Dans la seconde moitié du XXe siècle, les bombardiers lourds seront progressivement remplacés par les bombardiers stratégiques, souvent plus petits, ayant un meilleur rayon d'action et pouvant larguer des armes nucléaires. Le Tupolev Tu-160 est un bombardier lourd supersonique à aile variable et est actuellement le plus grand avion de combat en service. Il a été introduit pour la première fois en service opérationnel dans l'armée de l'air soviétique en 1988 et a depuis été remplacé par le Tu-160M2, plus avancé.

 Passez faire un tour dans notre boutique pour acheter des produits militaires (ceinturon armée, chargeur solaire survie, écusson militaire...) et profitez de nos offres promotionnelles !  

béret-casquette

Historique du Tu–169M2.

En 1973, pendant la guerre froide, la course aux armements est très importante entre les deux superpuissances. Les Américains développent alors le Rockwell B-1 Lancer. En réponse, les Soviétiques commencent le programme du bombardier « multi-mission ». Trois constructeurs aéronautiques furent dans la course : Tupolev avec un avion basé sur le Tupolev Tu-144, le Miassichtchev M-18(en), et un Soukhoï basé sur le T-4. Même si le projet de Miassichtchev semblait le plus prometteur, Tupolev fut choisi parce qu'il était le seul à avoir la capacité et l'expérience pour mener à son terme un projet très ambitieux et complexe. Cependant, Tupolev utilisa des éléments du projet Miassichtchev M-18. Le projet du B-1 fut arrêté le 30 juin 1977 par les Américains avant d'être relancé en 1981.

Le prototype était alors aligné avec des Tu-144, ce qui leur a fait penser qu'il pouvait s'agir d'une version bombardier de ce dernier. Ils lui donnèrent plus tard le nom de "Blackjack" (Gourdin). Le premier prototype, codé 70-01, vola pour la première fois le 18 ou 19 décembre 1981, aux mains de Boris Veremey. Le deuxième, le 70-03, était beaucoup plus proche de la version de série et vola le 6 octobre 1984, alors que la production en série avait déjà été approuvée. Il s'écrasa en 1987, mais l'équipage s'en sortit sain et sauf. La production de l'avion démarra en 1984 à Kazan, le premier appareil de série vola le 10 octobre 1984 et l'appareil entra en service en mai 1987 au sein du 184e régiment de bombardiers lourds de la garde, basé à Priluki en Ukraine. Il y remplaça les Tu-16 et Tu-22M3.

Cependant, le Tu-160 va vivre une deuxième vie. Les exemplaires qui sont en service seront modernisésau niveau de l'avionique, de l'électronique et de l'armement. Le premier exemplaire de cette version, désignée Tu-160M, a volé pour la première fois le 16 novembre 2014. Les forces aériennes russes espèrent disposer de 10 à 16 appareils modernisés en 2020. En mai 2015, la Russie annonçait son intention de relancer la production du Tu-160 pour au moins 50 exemplaires. Les Tu-160 effectuèrent leurs premières missions de guerre en Syrie, peu après les attentats à Paris du 13 novembre 2015. Conjointement avec les Tu-22M et les Tu-95MS, ils larguèrent notamment des missiles de croisières afin de frapper Daech.

Pour vos achats de vêtements militaires, vous pouvez faire confiance à Surplus-Militaires. Venez découvrir !

Caractéristiques du plus grand bombardier du monde.

Le Tupolev Tu-160 le plus grand bombardier du monde. Son rayon d'action opérationnel est de 13 000 km, vitesse de vol atteignant Mach 2,05 avec un plafond de service de 18 000 m. Le poids maximal de la charge de bombes est de 40 000 kg. Son premier vol était le 19 décembre 1981 mais il n‘a été mise en service qu‘en 1987.

Le nombre de bombardier construits s‘élevait à 36 dont 9 prototypes et 23 de série en 2018.

  • Comme moteur, ce bombardier a un Kouznetsov NK-32 de type turboréacteurs à double flux et postcombustion avec une poussée unitaire de 245 kN. Vue en plan de l’avion, il a une envergure de 52 m, une longueur         de 50,6 m, une hauteur de 12,8 m et une surface alaire de 360 m2. Sa masse à vide est de 117 950 kg et avec carburant 148 000 kg, avec armement 267 625 kg et sa masse maximale est de 270 000 kg.
  • Comme la plupart des avions, le Tu-160 possède un certain nombre de variantes. Il peut être équipé pour la reconnaissance, le bombardement stratégique ou comme plateforme de missiles de défense aérienne. Certains bombardiers sont configurés pour transporter des munitions conventionnelles ou nucléaires (de deux à huit bombes de 150 kilotonnes), et d'autres ont des ponts supérieurs où sont transportés des équipements de surveillance électronique. Le Tu-160 est également considéré comme l'un des avions les plus maniables de l'armée russe, voire du monde entier. Le Tupolev Tu-160, appelé "Tu-144", est un bombardier stratégique lourd et supersonique conçu par l'Union soviétique pendant la guerre froide. Il est destiné à pénétrer les défenses aériennes ennemies et à délivrer des armes nucléaires. Le Tu-160 (en russe Белый Лебедь, soit « cygne blanc », code OTAN Blackjack) est un bombardier lourd supersonique soviétique construit par le bureau d'étude Tupolev pendant la Guerre froide pour l'arsenal nucléaire de la Russie. Ses ailes sont à géométrie variable ; sa masse maximale au décollage en fait le plus gros avion supersonique au monde.
  • L'appareil présente une envergure variable dont la flèche varie de 20° à 65°. Son fuselage et ses ailes sont sans doute construites en aluminium avec des composants en titane. Ses réacteurs Kuznetsov NK-321 à double flux et postcombustion sont les plus puissants réacteurs militaires au monde, et sont montés par paires dans des nacelles sous la partie fixe de la voilure. Ils sont alimentés par des entrées d'air variables. Il dispose d'une perche de ravitaillement en vol rétractable et d'un parachute de freinage. Sa cellule comporte 2 soutes, chacune capable de contenir 20 tonnes de charges offensives, lanceur rotatif compris. Sa capacité totale d'emport de charges atteint 45000 kg, de carburant de 160 tonnes. Sa vitesse ascensionnelle atteint 60 à 70 m/s.
quel-est-le-plus-grand-bombardier-du-monde
  • Équipage.

Les 4 membres d'équipage disposent de sièges K-36DM Zero-Zero et d'un espace-vie, avec toilettes, lit et réchaud pour la nourriture. L'appareil se pilote au manche, et non au volant. Ses équipages le nomment "Cygne blanc", en raison de sa manœuvrabilité et de sa livrée blanche anti-flash nucléaire. L‘équipage est formé par 4 personnes : le pilote, le copilote, l‘officier de bombardement, et l‘opérateur des systèmes.

  • Il dispose de CDVE, d'un radar de suivi de terrain automatique Sopka, d'un radar de navigation et d’attaque Obzor-K, de contre-mesures électroniques. En revanche, il est dépourvu d'HUD et d'écrans multifonctions. Il est armé de 12 missiles Kh-55MS (AS-15 Kent) à tête nucléaire de 200 kT et d'une portée de 3000 km, ou Kh-15P (AS-16 Kickback) d'une portée de 200 km. Il est capable aussi bien de missions de pénétrations à basse altitude que d'attaque à haute altitude. Son autonomie de 14000 km en fait un véritable bombardier stratégique. Ce n'est pas un appareil furtif à proprement parler, mais son design intègre des éléments propres à réduire sa signature radar. Il n'emporte cependant pas d'armement défensif.

Les variantes du plus grand bombardier du monde.

Plusieurs variantes furent proposées, dont une version de reconnaissance (Tu-160R), une de guerre électronique (Tu-160PP), une variante purement conventionnelle (le Tu-170), un Tu-160V propulsé par hydrogène et même une version d'interception, le Tu-160P ou Tu-161, qui aurait été équipée de missiles R-37 à longue portée pour escorter les raids. Aucune ne fut construite. Lorsque Vladimir Poutine décida, le 17 août 2007, de réaffirmer la puissance de la Russie, le Tu-160 reprit ses longs vols de patrouille. Des Tu-160 se firent remarquer à plusieurs reprises : l'un en franchissant la zone surveillée par le NORAD, deux autres en volant jusqu'au Venezuela le 10 septembre 2008, et deux autres en effectuant un vol de 23 heures sur 18000 km le 10 juin 2010. Le Tu-160SK est une version démilitarisée, destinée à emporter une navette spatiale nommée Burlak. Dévoilée à Singapour en 1994, elle fut conçue pour le compte de l'entreprise allemande OHB-Systemet 3 exemplaires furent dédiés à cette tâche. Il semble que l'aventure tourna court en 1998 quand le gouvernement allemand coupa les fonds.

quel-est-le-plus-grand-bombardier-du-monde

Le Tu-160 est en somme l'équivalent russe de ce qu'aurait dû être le B-1, basé sur le B-1A, mais de plus grandes dimensions. C'est le plus gros des avions supersoniques, et est aujourd'hui ce que les russes appellent une "arme de communication massive". Il en existe 16 exemplaires aujourd'hui, au sein du 121ème Régiment de bombardiers lourds de la Garde, basé à Engels. Celui-ci fut créé dès 1992, mais ne disposait que de 6 avions deux ans plus tard. Ils furent rejoints par les 8 exemplaires ex-Ukrainien et reçurent un 15e exemplaire en mai 2000. Le seizième et dernier exemplaire neuf fut livré en mai 2008. Un seul exemplaire s'est écrasé, le 18 septembre 2003, tuant son équipage, manifestement à la suite d'un incendie moteur. Il fut question un temps de construire d'autres appareils ou de compléter les cellules existantes, afin d'atteindre 30 exemplaires opérationnels vers 2025-2030. 4 cellules sont stockées à Juckovski près de Moscou, et de fait, le principal obstacle à une réelle remise en production, outre le prix, est la disparition de nombreux sous-traitants.

En guise de conclusion, le Tu-160 est sans aucun doute une bête d'avion, possédant de nombreuses caractéristiques avancées qui le produisent puissant. Cependant, il est également relativement nécessaire à entretenir et difficile à piloter, de sorte qu'il n'a pas été utilisé autant que d'autres avions russes. Le Tupolev Tu-160 est un bombardier stratégique et un avion supersonique conçu en URSS pendant la guerre froide. Il est toujours en service actif aujourd'hui, ce qui en fait l'un des avions les plus anciens de l'histoire. Le Tu-160 est supérieur aux autres bombardiers en raison de sa taille et de sa vitesse, qui le devient indétectable au radar et difficile à intercepter. Néanmoins, le président Poutine ayant approuvé le développement d'un nouveau bombardier supersonique au début de l'année, l'avenir semble prometteur pour l'héritage du Tu-160.


Rejoignez l'escadron