Livraison en France offerte à partir de 39,90€ d'achats !

0

Votre panier est vide

quel-âge-pour-devenir-pilote-de-chasse
décembre 06, 2022

Quel âge pour devenir pilote de chasse ?

6 minutes de lecture

Un pilote de chasse, affecté à la base d’opérations, effectue des missions aériennes dans un escadron de chasse à bord d’un avion de chasse comme le Rafale ou le Mirage. Un pilote de chasse n’est jamais esseulé, quelle que soit sa mission. Il travaille collectivement dans son unité ou son escadron, au sol ou dans les airs. Il s’entraîne principalement dans l’Armée de l’Air, mais aussi dans la Marine Nationale.

Profitez de nos offres promotionnelles sur nos vêtements et accessoires militaires (cagoule militaire, pelle pliante, sac militaire tactique ... ). Ils sont disponible dans notre boutique en ligne.

ceinture-militaire

Quelles sont les conditions d’accès pour devenir pilote de chasse ?

Le candidat doit être :

  • De nationalité française,
  • Être âgé d’au moins 17 ans et d’au plus 27 ans
  • Être titulaire d’au moins un diplôme d’études secondaires.

 Les candidats sont sélectionnés sur dossier, complétés par des tests d’anglais et de langue sportive, des tests psychotechniques, un examen médical, une enquête de sécurité et un entretien de motivation.

Achetez des vêtements militaires sur notre boutique en ligne : "Surplus-Militaires". Venez découvrir ! 

Quels sont les tests pour devenir pilote de chasse ?

Pour devenir pilote de chasse, il y a plusieurs tests à faire.

Les premiers tests d’entrée

Les pilotes de chasse sont sélectionnés sur une période de quatre jours à la base aérienne 705 de Tours. Il est supervisé par le Centre de Sélection Spécifique Air(CSSA). La série de tests a lieu dès le premier jour.

Les tests psychotechniques consistent en un QCM limité dans le temps et permettent d’évaluer la perception du candidat (visualisation spatiale, vitesse de détection de certains éléments, etc.) et sa capacité à résoudre des problèmes arithmétiques.

Le test de connaissances aéronautiques questionne sa culture du monde de l’aviation civile et militaire, et le test d’aptitude militaire initiale mesure généralement ses capacités cognitives. Enfin, avec le test de pilotage du gouvernail, elle commence à entrer dans le vif du sujet.

À bord d’un petit cockpit, le postulant doit par les coordonner, les efforts exercés et jambes sur les deux pédales afin de manœuvrer le dispositif le plus précisément possible. Ce test de 15 minutes donne déjà une indication de la spécialisation disponible (pilote, navigateur ou télécommande).

Les tests psychomoteurs

Pour le Système d’évaluation des candidats pilotes (SEGPA), la deuxième journée est également consacrée à déterminer la capacité du candidat à coordonner et à traiter l’information. Cette épreuve de vingt minutes se déroule à bord d’un autre cockpit, cette fois mobile, et se décompose en quatre étapes de difficulté croissante. Chaque phase consiste en quatre (cinq à la fin) séries d’exercices de 52 secondes. Le but est de verrouiller ou de suivre un point sur l’écran du pont avec un viseur contrôlé par un manche ou avec un joystick.

  • Phase 1 : le stand est fixé et le candidat gère uniquement le cintre.
  • Phase 2 : la cabine est mobile et il ne tient qu’un bâton.
  • Phase 3 : La cabine est mobile et il contrôle à la fois le gouvernail et le manche pour viser deux points différents.
  • Phase 4 : Même procédure que la phase 3, mais le candidat doit faire des calculs mentaux tout au long de la manœuvre.

Les autres tests et l’entretien individuel

Les pilotes de chasse doivent avoir un bon niveau sportif. Au troisième jour de sélection, ils sont testés en endurance dans l’épreuve « Luc léger », dans une course progressive de 20 mètres séquencée en paliers d’une minute, et en force musculaires par des tractions. Leur capacité à écrire en anglais est testée à travers le QCM de 150 questions, qu’ils doivent compléter en moins d’une heure. Enfin, leur personnalité et leur motivation sont analysées au moyen d’un questionnaire et d’un entretien individuel.

Cette dernière se déroule en présence de deux équipages et d’un officier du Centre d’études psychologiques et de recherche aéronautique. Il est recommandé aux candidats d’avoir une bonne connaissance des Forces Aériennes et Spatiales, des avions, des filières, mais aussi d’avoir un projet défini (spécialité, escadron, etc.) et des loisirs pour se démarquer. S’il réussit à toutes les étapes de la sélection, le candidat peut entrer à l’École d’aviation en tant que jeune cadet.

Quelle est la qualité du pilote de chasse ?

Sa formation dure plusieurs années, le futur pilote de chasse doit être persévérant et avoir la passion de l’effort. Dans son travail technique et exigeant, où sa vie, celle de ses coéquipiers ou de ses soldats sur le terrain peuvent être en danger, il doit faire preuve de discipline, de concentration, de résistance au stress et d’une grande capacité d’adaptation. Comme tout soldat, il doit être sportif et discipliné.

Quel est le parcours de formation pour devenir pilote de chasse ?

L’entrée à l’École d’aviation, première étape de la formation des pilotes de chasse, est très sélective. Seulement 20 % des candidatures sont acceptées, soit une centaine de nouvelles recrues chaque année.

quel-âge-pour-devenir-pilote-de-chasse

Quelle est la formation militaire initiale des élèves officiers ?

Les officiers de l’École de l’Air, située à Salon-de-Provence, commencent par une formation militaire initiale (FMI) de cinq semaines suivie d’une formation de sous-officier général(FMGO) d’une durée de huit à dix semaines. Leur objectif est de leur apprendre les bases de la vie militaire (combat, topographie, tir, marche, histoire, parachutisme, etc.), une formation théorique aéronautique et de maintenir leur niveau en anglais et en sport.

Quelles sont les qualifications du pilote de chasse ?

À son arrivée à l’escadron de chasse, le jeune officier est un pilote en instruction militaire (PIM). Puis, au fil des années, il passe par plusieurs qualifications :

  • Pilote Opérationnel (PO) pour participer aux missions d’escadron en opération extérieures
  • Sous-chef de patrouille (SCP) pour effectuer une patrouille à deux avions dans tous les théâtres ;
  • Chef de patrouille (CP)pour effectuer une patrouille à quatre avions

Les possibilités d’évolution du pilote de chasse

Le métier de pilote de chasse vous permet d’évoluer tout au long de votre carrière. En effet, après une formation initiale, l’obtention du statut de pilote de chasse et une expérience terrain, les pilotes de chasse peuvent occuper des postes à plus grande responsabilité. Le développement de carrière dans l’armée suit un certain ordre, car il est hiérarchique. Par exemple, il peut postuler au poste de commandant de sous-patrouille avant de postuler au poste de commandant de patrouille et finalement de commandant en chef. Il existe également une possibilité de reconversion dans l’armée en vue d’une reconversion dans les métiers de l’informatique ou de l’ingénierie.

Quel est le salaire d’un pilote de chasse ?

Un pilote de chasse en France perçoit un salaire appelé le solde. Le montant dépend de son statut et peut être assorti d’une indemnité liée à sa situation familiale et au lieu où il est affecté. Un élève-pilote de chasse perçoit un salaire mensuel net de 1 328 euros net pour un militaire sans enfant à charge. Les salaires augmentent en fonction du grade du pilote et de son activité. Par exemple, s’il est lieutenant, le montant net maximum est de 2 636 €.

Quelles écoles intégrées pour devenir pilote de chasse de l’armée de l’air ?

Pour devenir pilotes de chasse, les candidats doivent d’abord s’assurer que toutes les conditions d’admission ci-dessus sont remplies. Vous devrez ensuite vous inscrire à l’École polytechnique ou à l’École de l’air.

Devenir pilote de chasse via l’École polytechnique

Des formations spécifiques sont disponibles à l’École Polytechnique et dans la section Personnel Navigant (PN). Parmi eux figurent des compétitions de pilotes de chasse, d’hélicoptères et des compétitions de transport. Le secteur est couvert par des Contrats qui permettent aux futurs officiers navigants de se familiariser avec le métier de pilote de chasse.

Celui-ci évaluera vos connaissances en sciences et techniques aéronautiques, vos compétences techniques et psychomotrices et votre motivation. Notez que les tests psychotechniques et cognitifs ne peuvent être effectués qu’une seule fois.

quel-âge-pour-devenir-pilote-de-chasse

Devenir pilote de chasse via l’École de l’air

Votre formation militaire initiale à l’École de l’Air vous apportera toutes les connaissances et savoir-faire nécessaires à une carrière de pilote. Leur formation pratique, qui se déroule notamment à la base militaire de Salon-de-Provence dans les Bouches-du-Rhône. Elle porte sur l’acquisition des compétences propres au pilotage et intervient dans les premières phases, notamment dans l’identification des spécialités de chasse.

Pour devenir pilote, il faut trois ans de formation et éventuellement une licence de pilote de chasse. La formation dure un an dans une école de transition opérationnelle pour maîtriser toutes les techniques de maniement des armes de tout avion de chasse.

Ne vous hésitez surtout pas à visiter notre boutique en ligne Surplus militaires pour faire votre achat d'accessoires militaires ou juste pour avoir des conseils et des astuces afin de vivre vos meilleures aventures.


Rejoignez notre armée