LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE SANS MINIMUM D’ACHAT

0

Votre panier est vide

Où se former pour être gendarme ?
février 24, 2023

Où se former pour être gendarme ?

6 minutes de lecture

La gendarmerie nationale exerce trois types de missions : la police judiciaire relevant des organes judiciaires (procureurs, juges d’instruction), la police administrative relevant des organes administratifs et les missions militaires. Les deux premières tâches sont partagées par la police et la gendarmerie, et la dernière tâche est propre à la gendarmerie. Chacune de ces trois missions comprend la recherche et l’exploitation du renseignement, qui existait à l’époque policière et a été réaffirmé lors de la création de la gendarmerie nationale. La gendarmerie, bien que n’étant pas membre à part entière de la communauté française du renseignement, y est toujours stationnée.

Profitez de nos offres promotionnelles sur nos accessoires militaires (cagoule militaire, pelle pliante, pendentif homme militaire ... ). Ils sont disponible dans notre boutique en ligne.

bonnet-militaire

Comment devenir gendarme ?

Le cursus pour devenir gendarme ne nécessite pas nécessairement un diplôme d’études supérieures. Avec un baccalauréat, il est possible de participer à des concours de gendarme. Il est important de souligner que l’enseignement supérieur peut donner un accès direct à des grades plus élevés que les titulaires d’un baccalauréat.

Les conditions pour devenir gendarme

Pour pouvoir devenir candidat et entrer dans la gendarmerie, vous devez remplir certaines conditions :

  • Vous devez être de nationalité française notamment,
  • Avoir les droits civiques ou être âgé entre 18 et 35 ans.
  • Après avoir réussi le concours de gendarmerie, les élèves entrent à l’école de gendarmerie pour 12 mois. Il est important de souligner que seulement 10 % des concurrents réussissent la compétition, ce qui nécessite des connaissances et une condition physique spécifiques.
  • Le concours d’entrée à la gendarmerie est prêt. Être réserviste est aussi un atout. école de gendarmerie en France
  • Les jeunes recrues suivent une formation militaire et physique, qui comprend des situations pratiques, alternant avec des stages sur le terrain.

École pour les gendarmes adjoints volontaire

Les futurs sous-officiers de gendarmerie volontaires suivent une formation de 13 semaines dans les écoles de gendarmerie de Fontainebleau, Châteaulin, Chaumont, Montluçon ou Rochefort.

École pour les gendarmes sous-officier

Les sous-officiers sont formés dans les écoles de gendarmerie de Châteaulin, Chaumont, Montluçon ou Thulé. La formation dure 1 an et elle est sanctionnée par l’obtention d’un certificat de qualification de police militaire.

L’élève choisit ses affectations en fonction de son grade et des places disponibles dans une brigade départementale, un escadron de gendarmerie mobile... voire sous certaines conditions dans une unité spécifique (unité alpine, régiment de cavalerie...).

Les sous-officiers des unités d’appui technique et administratif (fonctions de gestion logistique et financière, mécanique, restauration, etc.) sont formés à l’école de gendarmerie de Rochefort.

École pour les gendarmes officier

Les officiers sont formés à l’EOGN (École des officiers de la Gendarmerie nationale)de Melun. La durée de la formation est de 2 ans. Elle est militaire, professionnelle et universitaire (menant à un master en droit et stratégie de sécurité à l’université Panthéon-Assas). Les étudiants sont préparés à exercer des fonctions de commandement dans un secteur de leur choix : sécurité publique, sécurité routière, police judiciaire, défense de l’ordre.

L’affectation en fin de formation de gendarmerie dépend de leur grade et des places offertes par la gendarmerie. Les sous-officiers de police militaire volontaires reçoivent le statut de maréchaux adjoints ; les sous-officiers sont des officiers de police judiciaire ; les officiers formés au sein de la « police judiciaire » dirigeante acquièrent les qualités de police judiciaire au cours de leur formation.

où-se-former-pour-faire-gendarme

Quel diplôme pour devenir gendarme ?

Un diplôme de licence est suffisant pour un emploi de sécurité de gendarmerie. Le recrutement de la gendarmerie se fait par concours, pour lequel ce niveau de recherche est requis. Avec un baccalauréat, il est possible d’obtenir le grade de sous-officier. Comme tous les régiments, ceux qui ont un diplôme supérieur à ce régiment peuvent accéder directement à un grade supérieur.

Quelles qualités et compétences un gendarme doit-il avoir ?

Les qualités et compétences de la gendarmerie sont les suivantes :

  • Connaître les lois qui l’appliquent.
  • L’exercice nécessite une bonne condition physique
  • Soyez juste et objectif quoiqu’il arrive.
  • Respectez le système de grades, respectez la discipline des officiers, sergents et majors et respectez le travail interne de l’unité.
  • L’adaptabilitéest absolument nécessaire.
  • La capacité d’écouteet de communication est la clé de nombreuses tâches.
  • Comme la police, le métier de gendarme s’exerce en équipe. Vous devrez savoir travailler ensemble et écouter vos collègues.

Quels sont les avantages du métier de gendarme ?

  • La gendarmerie offre de belles perspectives d’évolution de carrière.
  • Un niveau d’études élevé n’est pas requis pour entrer dans la gendarmerie.
  • Comme les policiers, ceux qui travaillent dans la gendarmerie sont aussi des fonctionnaires.
  • En fonction de la gendarmerie, de son grade et de ses missions, de nombreuses primes sont à pourvoir.
  • C’est une carrière enrichissante et on se sent vraiment utile.
  • Le gendarme bénéficie d’un logement

Quels sont les inconvénients du métier de gendarme ?

  • Le stage à l’école de gendarmerie dure plusieurs mois et peut se dérouler hors de son domicile.
  • Comme la police, la gendarmerie a un métier potentiellement dangereux, car il fait face à des situations dangereuses.
  • Les fonctionnaires ne reçoivent pas de primes et les salaires sont relativement bas compte tenu des risques qu’ils prennent dans l’exercice de leurs fonctions.

Quel est le salaire d’un gendarme ?

Le salaire moyen de la gendarmerie française varie de 1 900 à 2 100 euros par mois. Cela équivaut à un salaire net de 1 480 à 1 650 euros par mois. Le revenu de ce fonctionnaire, appelé salaire, est réparti selon le grade. En France, la gendarmerie est considérée comme un fonctionnaire. Son salaire correspond donc à la grille salariale publiée par l’agence. C’est ce qu’on appelle une grille indiciaire, car l’indice associé au poste peut connaître le salaire perçu. C’est généralement une question de rang et d’ancienneté. En France, une carrière dans la gendarmerie peut totaliser entre 1 600 et 3 000 euros par mois. Il est important de souligner que des parts variables peuvent s’ajouter à la rémunération fixe. Cela inclut les primes pour le travail à l’extérieur. Les déplacements en France ou à l’étranger sont effectivement valorisés.

Selon le nombre d’enfants, des soldes familiaux supplémentaires peuvent également être facturés. Des indemnités de résidence sont également versées aux professionnels sans logement d’entreprise. À ces différentes primes peuvent s’ajouter des primes de qualification technique. Vous l’aurez compris, pour pouvoir gagner un salaire plus attractif, une promotion dans la hiérarchie est absolument nécessaire. Chaque année, la grille exponentielle est augmentée de 1 % à 2 %. De plus, en vertu des contrats traditionnels, les réservistes sont payés différemment de la police militaire. Le montant offert aux réservistes est généralement inférieur et dépend des heures effectivement travaillées.

Les étudiants sont rémunérés pour la durée de leur formation : élève sergent 1 575 € net par mois ; stagiaires 1 755 € net par mois la première année et 2 026 € netpar mois pour la deuxième année.

Quelles sont les épreuves aux concours ?

Le programme comporte deux types de tests. Certaines sont destinées à évaluer le niveau académique des candidats : culture générale, expression française et capacité de synthèse, langues étrangères... Les candidats officiers passent des épreuves orales et facultatives sur les questions de défense et de sécurité (droit, finances publiques, gestion économique, géographie historique, mathématique). D’autres tests testent la capacité d’un candidat à exercer un métier cible : tests sportifs, tests psychotechniques et entretiens pour évaluer l’état mental de la personne.

Pour plus de détails sur les tests, consultez le site Web de la gendarmerie nationale.

La gendarmerie recrutera plus de 2 200 sous-officiers en 2018, contre 1 284 en 2017.

où-se-former-pour-faire-gendarme

Comment se préparer au concours d’officier ?

La promotion CPIGN, classe préparatoire polyvalente à la police nationale militaire, prépare au concours d’officier. En coopération avec l’Université Panthéon-Assas et l’EOGN (École d’officiers de la gendarmerie nationale), il est accessible aux étudiants jusqu’à 26 ans au niveau Master 2 (bac + 5). Les étudiants sont recrutés en tant que sous-officiers de police volontaires et officiers spéciaux. Accès sélectif.

L’IPAG (Institus de préparation à l’administration générale), qui est rattachée à l’Université, et le CPAG (Centre de préparation à l’administration générale), qui est rattaché à l’Institut de Recherches politiques, organisent les préparations aux concours, notamment ceux de la Police nationale et de la Gendarmerie nationale. L’Institut de justice affilié à l’université prépare les étudiants au LLM 2 pour concourir dans l’officier de la gendarmerie nationale.

Que faire après le gendarme ?

La plupart du temps, la carrière d’un gendarme progresse au fur et à mesure qu’il progresse dans les rangs et les brandebourgs. Il peut alors convoiter le grade d’adjudant, d’adjudant-chef, de major ou d’officier. La gendarmerie peut également choisir de se spécialiser dans la sécurité intérieure, les brigades criminelles ou d’autres branches de la gendarmerie.

N'hésitez surtout pas à visiter notre boutique en ligne Surplus militaires pour faire votre achat d'accessoire militaire comme un gant tactique combat ou juste pour avoir des conseils et des astuces afin de vivre vos meilleures aventures.


Rejoignez l'escadron