LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE SANS MINIMUM D’ACHAT

0

Votre panier est vide

quelles-sont-branches-armee
août 04, 2023

Quelles sont les branches de l'armée ?

9 minutes de lecture

Une armée est une organisation structurée d’une troupe armée et à mission de conquérir ou à défendre un territoire, à neutraliser ou à protéger d’autres unités militaires ou des personnalités civiles (entreprise, administrations, …)

Elle est la source des manteau militaire homme surplus, des treillis militaire femme et des accessoires militairesC'est une institution organisée par l’état avec des objectifs subordonnés aux objectifs politiques de l’État en question. Dans ce cas-là, nous parlons d’armée.

L'armée peut également être engagée dans divers travaux et fonctions, comme le déblaiement après une catastrophe naturelle ou le maintien de l'ordre pendant une occupation. Quandl’État se retrouve menacer (comme en cas de guerre totale), l’organisation militaire prend une vaste extension et mobilise toute la vie civile dans le but d’être militarisée à divers degrés. On considère une mobilisation de dictature militaire lorsque la fusion entre les effectifs d’État et les effectifs militaires est complète. Mais quelles sont les différentes brindilles de l’armée ? Voyons tous les détails dans cet article.

 

plaques militaires

 

Les branches de l’armée :

Généralement, l'armée se divise en 3 grandes familles qui sontl’armée de terre, l’armée de l'air et la marine. Ces branches interviennent dans leurs domaines respectifs. Pour l'armée terrestre, ils interviennent dans les attentats, les prises d’otages, toutes les infractions de la loi de haut danger. Les armées de l’air interviennent souvent dans les grandes guerres, mais elles peuvent aussi être mobilisées lors des aides humanitaires (en cas de catastrophe naturelle, …). Et la marine intervient pendant les guerres, les aides humanitaires, mais surtout défend la frontière maritime d’un pays. Voyons ci-après l’armée française.

L’armée de Terre :

L'armée de terre est l'une des composantes des forces armées françaises. Comme les autres composantes (la Marine nationale, l'Armée de l'air, la Gendarmerie nationale et les services de soutien interarmées), elle est placée sous la responsabilité du Gouvernement.

Le maintien en condition opérationnelle des unités de L'armée de terre est placé sous l'autorité du chef d'état-major de l'armée de terre (CEMAT), qui est le général d'armée Pierre Schill depuis le 22 juillet 2021. Il est responsable, devant le chef d'état-major des armées (CEMA) et le ministre des Armées, de l'organisation, de la préparation et de l'emploi de ses forces. Ainsi que de la planification et de la programmation de ses ressources, équipements et matériels futurs sont devant leur responsabilité. 

En service, les unités de l'armée de terre sont placées sous l'autorité du chef d'état-major des armées (CEMA), qui est responsable, devant le président de la République, de la planification et de l'emploi des forces.

Elle a été fondée par Charles VII le 26 mai 1445, avec les Compagnies d'ordonnance. L'Armée s'est entièrement professionnalisée depuis le départ des derniers appelés en 2001, et comptera en 2022 130 000 militaires d'active.

quelles-sont-branches-armee

Organisation générale

L’état-major de l’armée de terre se trouve au sein de l’Hexagone Balard. L'organisation de l'armée de terre est fixée au chapitre 2 du titre II du livre II de la troisième partie du code de la défense, issu de la codification du décret n° 2000-559 du 21 juin 2010. Selon l'article R.3222-3 du code de la défense, l'armée de terre comprend :

  • L’EMAT ou l’état-major de l’armée de terre, il assure la direction générale et la gestion de toutes les divisions ;  
  • L’inspection de l’armée de terre ;  
  • La DRHAT ou la direction des ressources humaines de l’armée de terre qui était l’ancienne DPMAT; 
  •  Les forces ;
  •  Une organisation territoriale composée de six zones terrestres de la France : Île- de-France, Nord-Ouest, Nord-Est, Sud-Ouest, Sud-Est et sud ; 
  • Les services ;
  • Des institutions chargées de la formation du personnel et de l’enseignement militaire supérieur.
  • L'ensemble de ces composantes est placé sous le commandement du chef d'état-major de l'armée de terre (CEMAT).

Les forces

Suite à la réorganisation du 2016, l’armée de terre est sous diverse commandement subordonné à l’état-major de l’armée de terre :

  •  Le CFT : commandement des forces terrestres ; 
  •  Le COM ALAT : commandement de l’aviation légère de l’armée de terre ; 
  •  Le COM F S T : commandement terrestre des forces spéciales ; 
  •  Le COM TN : commandement terrestre pour le territoire national ; 
  •  Le COM LE : commandement de la Légion étrangère ; 

Le commandement principal est le commandement des forces terrestres, qui supervise les deux divisions de la force Scorpion, les quatre commandements spécialisés. Il surveille les renseignements, les systèmes d'information et de communication. Il maintient des forces et logistique, le commandement des écoles interarmées d'entraînement et de combat, ainsi que les unités déployées à l'étranger et à l'extérieur.

quelles-sont-branches-armee

Les écoles

Depuis 2016, l’Ecole Militaire Saint-Cyr Coekidan,l’École Nationale des Sous-Officiers d’active et le Lycée de la Défense font partie du Commandement de la RH-Formation des Personnels de la Direction des ressources humaines de l’armée de terre. L’armée de terre comprend également le Centre de doctrine de l’emploi obligatoire pour l’éducation.

Les directions et les services

La Direction des ressources humaines de l’armée (DRHAT) gère les ressources humaines de l’armée (personnels militaires et civils) et la formation.La direction centrale de la structure intégrée de maintenance des matériels terrestres (DC SIMMT) est chargée de la maîtrise d'ouvrage déléguée de l'ensemble des matériels terrestres de l'armée de terre. Le maintien en condition opérationnelle des matériels de l'armée de terre est géré par leService de la maintenance industrielle terrestre (SMITer).

Auparavant, il existait d’autres services au sein de l’armée de terre qui sont maintenant regroupés avec les homologues des autres composantes afin de fonder des organismes compétents sur l’ensemble des forces armées.

Après le remplacement duservice de santé et du service des carburants par le Service de santé des armées et le Service des carburants des armées, respectivement, les autres services ont disparu en quelques années :

  • 2005 : le Service de l’armée de terre (SHAT) devient le Service Historique de la défense du département « Terre » ; 
  • Septembre 2005 : fusion de la DCG ou Direction Centrale de Génie avec le département équivalent de l’armée de terre et de la marine nationale afin de devenir le Service de la défense, avec la subordination du secrétariat général à l’administration ;
  •  1ᵉʳ janvier 2006, intégration de la DCTEI ou Direction Centrale de télécommunications et de l’informatique au sein de la DIRISI direction centrale, de la direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information
  • Le commissariat des armées dirigé par ladirection centrale du commissariat des armées (DCCAT) a été dissous le 31 décembre 2009 et intégré au service du commissariat des armées (interarmées).
    quelles-sont-branches-armee

    Constituantes

    Les « armes » à disposition de l’armée de terre :

    • L’infanterie et le génie
    • L’artillerie avec l’arme blindée et cavalerie (ABC) ;
    • Les troupes de marine composées de : l’infanterie de marine, y compris les unités blindées ; l’artillerie navale ;
    • Le train ;
    • Les signaux ;
    • L’équipement ;
    • L’aviation légère de l’armée de terre (ALAT), qui dispose d’un commandement spécifique.

    La légion étrangèredispose un commandement spécifique avec des unités appartenant à d’autres armées et brigades et n’est en aucun cas une arme. Elle comprend aussi le GSEM ou corps technique et administratif, le groupe des spécialités d’état-major et le cadre spécial.

    L’armée maritime :

    La Marine nationale est la force maritime de la République française. Elle fait partie des composantes des forces armées avec la collaboration de l’armée de terre, l’armée de l’air, les services de soutiens militaires et la gendarmerie.

    La Marine nationale comprend une flotte de 120 navires de plus de 100 tonnes avec 50 navires pesant à plus de 1000 tonnes, excepté les navires loué et les unités portuaires. Elle estcomposée de 82 navires de combat et de 38 navires de soutien. Les seules puissances européennes disposant un porte-avions sont les marines françaises et britanniques. La France possède un porte-avions à propulsion nucléaire qu’ils ont baptisés « Charles de Gaulle », ce qui fait de ce pays le second pays après les États-Unis à en posséder.

    La division sous-marine est composée de dix appareils à propulsion nucléaire dont quatre sont armées de missiles nucléaire balistique (SNLE). Et un soutien aéronavale composé d’avion et d’hélicoptère comptant sur 180 appareils. Les effectifs de la Marine en 2020 comptaient 42.000 personnes, dont 38.829 militaires et 2.700 civils. Avec la disposition de renfort de 6.500 réservistes en cas de besoin.

    En 2020, les crédits consacrés au maintien en condition opérationnelle et à l'activité des forces s'élèveront à2,6 milliards d'euros. 1,640 milliard d'euros pour les dépenses de personnel.

    Avec un tonnage global à pleine charge d'environ 420 000 tonnes en 2021, la Marine nationale se classe au septième rang des marines mondiales en termes de tonnage. Elle est placée derrière la marine américaine, la marine chinoise, la marine russe, la marine britannique, la marine japonaise et la marine indienne.

    La devise de la Marine, gravée en lettres blanches ou dorées sur des plaques à fond bleu fixées aux superstructures de tous ses navires, est "Honneur, Patrie, Vaillance, Discipline". La Marine est encore familièrement appelée "la Royale", un surnom hérité de l'ancienne Royal Navy, pour la distinguer de la "marine marchande".

    On distingue plusieurs forces de la marine nationale : La force d'action navale (FAN), Les forces sous-marines (FSM), La force maritime de l'aéronautique navale (AVIA) et La force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO)

    quelles-sont-branches-armee

    La force d'action navale (FAN) :

    La Force d'action navale (FAN) comprend, hormis quelques unités, tous les navires de surface de plus de 100 tonnes, en métropole et outre-mer, à l'exclusion des navires affrétés et des unités portuaires (remorqueurs, barges, etc.). En 2020, elle compte 10 100 marins et 111 navires. Elle garantit la contribution de la Marine aux missions de prévention, de planification et d’intervention.

    Elle est placée sous le commandement de l'Amiral commandant la Marine nationale (ALFAN) basé à Toulon.

    Elle comprendsix grandes catégories de bâtiments de surface :

    Le groupe aéronaval et sa Force Aéronavale Nucléaire (FANu), autour du porte-avions nucléaire Charles de Gaulle ;

    La division amphibie :

    • 3 héliports amphibies ou PHA, l’ancien bâtiment de projection et de
    • commandement de la classe Mistral,
    • 4 engins de débarquement amphibie rapide (EDA-R),
    • 9 barges de transport de matériel (CTM) ;

    Lesfrégates de combat :

    Frégates de premier rang (classées comme des destroyers dans la classification OTAN) : 2 frégates de défense aérienne de classe Horizon, 7 frégates multimissions de classe Aquitaine, (1 frégate de défense aérienne restant à livrer) 1 frégate anti-sous-marine de classe Georges Leygues,

    Frégates de second rang (classées comme frégates dans la classification OTAN) : 5 frégates légères furtives de classe La Fayette ;

    Force de guerre des mines :

    • 10 chasseurs de mines de classe Eridan,
    • 4 navires de base plongeurs démineurs de classe Vulcain,
    • 3 remorqueurs sonar de classe Antarès ;

    Navires de souveraineté :

    • 6 frégates de surveillance de classe floréal, basées outre-mer,
    • 6 patrouilleurs hauturiers de classe Estienne d'Orves,
    • 10 patrouilleurs légers (3 classe OPV 54, 1 classe P400, 3 classe La Confiance, 3 autres),

    Des bâtiments de soutien :

    • 2 bâtiments de commandement et d'approvisionnement (BCR) de classe Durance (ravitailleurs),
    • 3 navires d'essais et de mesures,
    • 1 navire de soutien de plongée,
    • 4 bâtiments de soutien métropolitains (BSAM) du département Loire,
    • 4 navires d'assistance à l'outre-mer (NSAO) de classe d'Entrecasteaux,
    • 4 navires hydrographiques,
    • 1 navire polaire,
    • 15 navires-écoles.

    Les forces sous-marines (FSM)

    La force océanique stratégique (FOST) est la composante principale de la force de l’intimidation nucléaire française. Elle garantit une seconde frappe (riposte) avec un ou deux sous-marins en patrouille permanente en mer. Elle est composée de quatre sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE), basés à l'Ile Longue, près de Brest.

    Les six sous-marins nucléaires offensifs, basés à Toulon, répandant aux appels d’intervention, de planification et de protection. Ils sont composés de :

    • 5 SNA de classe Rubis ;
    • 1 SNA de classe Suffren.

    Toutes les forces sous-marines sont sous le commandement de l'Amiral commandant la FOST (ALFOST), basé à Brest. Chacun des dix sous-marins françaisdispose de deux équipages (appelés "Bleu" et "Rouge") pour leur permettre d'être déployés en mer plus de 200 jours par an.

    quelles-sont-branches-armee

    La division maritime de l’aéronautique navale (AVIA)

    L’aéronautique navale (anciennement nommé « Aviation Navale ») comptant 177 aéronefs et 4 450 effectifs, avec quatre bases d'aviation navale (BAN) : Landivisiau, Lann-Bihoué, Hyères Le Palyvestre, Lanvéoc-Poulmic. Cette division comprend :

    • Le groupe aérien chargé sur le porte-avions : 42 Rafale M, 3 E-2C Hawkeye, 3 Dauphin Pedro ;
    • Des hélicoptères disposés sur les frégates de combat : 16 Panther, 26 Caiman Marine ;
    • Des hélicoptères basés à terre de service public et de sauvetage en mer : 6 Dauphin SP, 2 Dauphin N3+ et 7 Dauphin N3 (flotte intermédiaire).
    • Des avions de patrouille maritime : 22 Atlantique et de surveillance maritime : 5Falcon 200 Gardian et 8 Falcon 50Mstationnant sur terre ferme ; 
    •  Des avions et des hélicoptères de soutien qui sont chargés des missions de transport, d’entraînement, de formation : 10 Xingu, 6 Falcon 10 Mer, 6 CAP 10, 12 Alouette III.

    Ses éléments sont sous le commandement et la délégation de l’ALAVIA ou amiral commandant la force maritime de l’aéronautique naval à Toulon.

    La FORFUSCO (force maritime des fusiliers marins et des commandos)

    Ils font partie d'une force dont le quartier général est basé à Lorient et qui compte 2 700 personnes. C’est une division commandée par l’Amiral commandant les fusiliers marins et commandos (ALFUSCO)Cette force participe aux opérations terrestres depuis la mer, aux interventions en mer dans le cadre de missions de sauvegarde, aux opérations de forces spéciales, à la protection de sites sensibles. Elle comprend deux composantes :

    • les commandos marine qui comprennent sept commandos spécialisés : Jaubert (assaut et libération d'otages), Trepel (assaut et libération d'otages), de Penfentenyo (reconnaissance et renseignement), de Montfort (appui et destruction offensive), Hubert (action sous-marine), Kieffer (commandement et lutte contre les nouvelles menaces) et Ponchardier (appui à l'engagement opérationnel). Son déploiement est sous l’autorité du commandement des opérations spéciales (COS) ;
    • les fusiliers marins, formations chargées de la protection-défense : 3 bataillons (Brest, Toulonet Crozon) et 6 compagnies.

    En bref, si vous voulez vous engager dans l'armée, ou si vous êtes à la recherche simplement de produits militaires, juste parce que vous êtes un fan, rendez-vous dans la boutiqueSurplus Militaires. Vous y découvrirez les items de votre choix. Vous ne serez pas déçu !


    Rejoignez l'escadron