LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE SANS MINIMUM D’ACHAT

0

Votre panier est vide

Quel métier pour une femme dans l’armée ?
octobre 27, 2022

Quel métier pour une femme dans l'armée ?

5 minutes de lecture

L’armée de terre est l’un des corps de la défense nationale les plus féminisés au monde. Malgré une tradition masculine, les femmes sont de plus en plus représentées et concernées. En d’autres termes, l’armée propose chaque année des emplois et un accompagnement à de plus en plus de femmes souhaitant s’engager dans les forces armées. Si c’est votre souhait, et grâce à une forte détermination, vous trouverez votre place dans l’armée. Mais quels sont les emplois que font souvent les femmes dans l’armée ?

Des maquillages sont disponibles dans notre boutique en ligne pour faire un maquillage camouflage réussi. Bénéficiez aussi de toute une gamme de chemise combat militaire grâce à nos produits de qualité à prix bas.

Pantalon-treillis-femme

Les métiers que les femmes font dans l’armée :

Chaque année, l’armée de Terre propose aux 16 000 jeunes recrutés une grande diversité de spécialités, accessibles à différents niveaux d’études. Tous les postes sont évidemment ouverts aux femmes. Voici 5 métiers plébiscités par les femmes militaires :

Combattante de l’infanterie dans l’armée française

Qu’elle soit tireuse armements spécifiques, tireuse missile, opératrice radio ou tireuse de précision, la combattante de l’infanterie est régulièrement au cœur de l’action et au contact des populations. En mission ou en opération extérieure, cette militaire combat au sein d’un groupe et assure la sécurité des autres soldats.

  • Pour devenir combattante de l’infanterie, il faut faire preuve de sang-froid, aimer le goût de l’effort physique, être rigoureuse et avoir l’esprit d’équipe. Aucun diplôme n’est exigé pour ce métier. Une fois recrutées, ces militaires du rang suivent une formation générale initiale de 12 semaines et une formation de spécialiste en régiment au sein de leur régiment d’affectation.
  • Pour ce poste, les soldats s’engagent pour un contrat de 2, 3, 5, 8 ou 10 ans renouvelable. En matière de salaire, un combattant de l’infanterie (femme ou homme) gagne environ 1 400 euros nets par mois* en début de contrat.

Combattante de la logistique

Aux commandes de différents engins de transports, la combattante de la logistique assure des missions de logistique et de ravitaillement sur n’importe quel terrain, en France comme en opération extérieure. Elle évolue au sein d’une escouade ou de façon isolée en fonction des besoins.

Pour devenir combattante de la logistique, il est nécessaire d’avoir le sens des responsabilités, d’être rigoureuse, de faire preuve d’autonomie et d’aimer la conduite. Si aucun diplôme n’est requis, les femmes soldats suivent, tout comme les hommes, une formation générale initiale de 12 semaines.

Elle est suivie d’une formation de spécialiste qui inclut : les permis véhicules légers, poids lourds, super lourds (supérieurs à 30 tonnes) ; la formation d’adaptation de pilote d’ensemble porte-blindés, la qualification en transport de marchandises dangereuses ; le module spécialisé de conducteur poids lourds d’unité de transport (régiment du train).

La combattante de la logistique perçoit environ 1 400 euros nets par mois en début de carrière. Pour ce poste, l’armée de Terre propose des contrats à durée déterminée de 2, 3, 5, 8 ou 10 ans renouvelables.

Pilote d’hélicoptère

La pilote d’hélicoptère au sein de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) participe au combat des forces terrestres depuis son appareil. Sous les ordres du commandant de bord, la pilote le manœuvre en vol de combat, en circulation aérienne militaire ou en vol de nuit par exemple.

C’est également elle qui prépare le plan de vol de chaque mission en tenant compte des données techniques et météorologiques. En régiment, la pilote participe à l’instruction et à l’encadrement d’une section ainsi qu’au service courant de son escadrille.

Pour devenir pilote d’hélicoptère, il faut avoir le Bac, une excellente condition physique, faire preuve de stabilité émotionnelle, avoir confiance en soi et être motivée. Après une formation initiale militaire de 3 mois aux Écoles de Saint Cyr Coëtquidan (ESCC), l’officier pilote suit une formation spécialisée de 24 à 36 mois à l’école d’application de l’aviation légère de l’armée de Terre.

Pour ce métier, les soldats s’engagent pour un contrat de 10 ans renouvelable. Leur salaire net mensuel s’élève à environ 1 800 euros en début de carrière.

Experte en informatique

L’officier informatique exerce des responsabilités liées aux systèmes d’information et de communication. Cette professionnelle du numérique peut avoir sous ses ordres du personnel civil ou militaire. Analyse de conception de projets informatiques, conduite d’un groupe d’intervention rapide de cyberdéfense, déploiement et exploitation de réseaux et systèmes de télécommunications sont des exemples de missions. Elle peut être amenée à travailler à l’étranger en partant en opérations extérieures.

  • Accessible après un Bac+3 minimum, le métier nécessite une formation initiale militaire de 3 mois aux Écoles de Saint Cyr Coëtquidan (ESCC). Pour l’exercer, il faut être méthodique et réactive, avoir un goût prononcé pour la technique, de bonnes capacités de raisonnement et faire preuve d’autonomie et d’initiative.
  • Le salaire net de l’officier informatique est d’environ 1 800 euros par mois en début de carrière. Pour ce poste, les soldats s’engagent pour un contrat de 5 ans renouvelable.
quel-métier-pour-une-femme-dans-l-armée

Mécanicienne véhicule

Accessible sans qualification, le métier de mécanicien véhicule s’exerce en atelier ou sur le terrain, notamment en opérations extérieures. Au quotidien, cette technicienne s’occupe de la maintenance des véhicules militaires de tous types afin qu’ils soient opérationnels à tout moment. Elle intervient tant sur les châssis que sur les systèmes de propulsion et les moteurs.

  • Parmi les qualités nécessaires pour devenir mécanicienne véhicule figurent l’esprit pratique, l’habilité manuelle, l’autonomie et la disponibilité. Le poste est accessible sans qualification. Une fois engagées, les futures mécaniciennes suivent, en revanche, une formation générale de 12 semaines pour acquérir le savoir-faire technique et tactique avant de poursuivre avec une formation initiale de spécialiste dans leur régiment d’affectation.
  • La mécanicienne moteur débutante gagne environ 1 400 euros nets par mois. Pour ce poste, les soldats s’engagent pour un contrat de 2, 3, 5, 8 ou 10 ans renouvelable.

La vie d’une femme soldat

  • La vie en tant que femme combattante n’est pas incompatible avec une vie de famille, loin de là. Trouver un équilibre entre son travail et sa vie personnelle est une préoccupation majeure pour tous les professionnels, qu’ils soient militaires ou civils.
  • Les opérations extérieures conditionnent aussi une partie de la vie personnelle, puisqu’elles engagent toutes les personnes présentes sur le terrain, quelle que soit leur situation familiale. Avant de s’engager dans l’armée, il est essentiel de choisir une orientation en accord avec ses aspirations professionnelles et personnelles.
  • En cas de grossesse, tous les avantages et les droits du civil s’appliquent.

Être féminine mais rester soldat avant tout :

L’équité est l’une des valeurs centrales de l’armée de Terre : chaque soldat a sa place, sans distinction de sexe, de religion ou d’origine, et l’égalité de traitement est garantie.

  • Vous êtes soldat avant tout, seul votre mérite compte, c’est lui qui vous permet de réussir les épreuves de sélection, lui qui oriente votre affectation et qui vous permet de progresser.
  • Cette équité se constate donc dès les épreuves de sélection communes aux femmes et aux hommes. Les critères de candidature sont identiques (âge, nationalité, taille, etc.), tout comme les évaluations médicales et psychotechniques.
  • Concernant les évaluations sportives, si les épreuves sont les mêmes, il y a de très légères différences(palier différent au Luc Léger, tirage poulie haute au lieu de traction…). Dans tous les cas, une bonne condition physique, le goût de l’effort et un peu d’entraînement suffisent.
  • L’équité implique aussi qu’à grade, ancienneté et taux d’activité égaux, les salaires et les conditions d’exercice du métier sont rigoureusement identiques entre hommes et femmes.
  • L’armée de Terre garantit également un traitement équitable pour l’évolution, qui se fonde uniquement sur les qualifications acquises et le mérite. Chacun, s’il fait preuve de volonté et de détermination, peut progresser.
quel-métier-pour-une-femme-dans-l-armée

Bref, si vous êtes une femme plein de volonté et que vous voulez vous engager dans l’armée, ou que vous ne cherchez que des accessoires de l’armée, juste parce que vous êtes fan, visitez le lien Surplus-Militaires . Vous trouverez des articles de votre choix. Vous ne serez pas déçu !


Rejoignez l'escadron