LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE SANS MINIMUM D’ACHAT

0

Votre panier est vide

Comment choisir son masque respiratoire ?
juillet 21, 2023

Comment choisir son masque respiratoire ?

7 minutes de lecture

En effet, le terme masque ne date pas d’hier, elle est apparue grâce à l’observation des premiers scientifiques et les médecins et en commençant par des essais au travail. Si on se réfère à l’histoire, depuis l’antiquité le masque a toujours pris une place importante dans la civilisation. Fabriqué en matériaux légers, il va apparaître dans le théâtre et durant la Renaissance, il est devenu la mode dans toute l’Europe.  Il a été utilisé par la classe bourgeoise auparavant mais le temps a évolué il a été adopté par la classe moyenne.

Mais le concept va plus loin et il se voit attribué au cours de l’histoire une fonction de protection. Les premiers étaient retrouvés sous l’empire romain pour se protéger des vapeurs toxiques il y a 2000 ans. Il a cependant joué le rôle de filtre à air. Allons plus loin avec l’histoire, le port de masque est aussi marqué par les périodes en XIVème siècle et XVIIème siècle durantla grande épidémie de peste.

Ensuitedurant la première guerre mondiale, là où on était face à des conflits de gaz asphyxiants, des masque a gaz radioactivité font leur apparition pour contrer les gaz toxiques radioactifs.

Par définition, un masque de protection est un appareil ou un dispositif pour protéger une personne de l’inhalation d’éléments nocifs ou de manque d’oxygène. Il filtre les aérosols et peut être réutilisable ou jetable.

Plusieurs accessoires militaires (casque armee de terre, gant tactique,...) vous attends dans notre site. Venez visiter !

Masque nrbc

Comment choisir son masque respiratoire ? 

Différents critères peuvent vous aider à faire le choix sur ceux que vous devriez utiliser. Il faut noter que tout dépendra de l’environnement auquel on vit et les risques qu’y se trouvent.

Les critères de choix d’un masque : 

  • L’indentification de la nature du risque 

 Cela peut être despoussières, des fumées, de gaz et des vapeurs qui peuvent atteindre la tête, les yeux et le visage. A titre d'exemple, un masque de protection est indispensable parmi votre kit de survie catastrophe nucléaire.

  • La respirabilité 

Un masque doit assurerla respiration et l’expiration de manière facile tout en empêchant la résistance à l’intérieur. De plus, le masque ne doit pas produire des buées sur les lunettes pour les personnes qui en portent. Il doit aussi assurer un confort optimal et une résistance d’une durée déterminée.  

  • Le niveau de protection

Il faut tout d’abord voir les types de particules sur lesquelles vous voulez vous protéger, et c’est en fonction de ces derniers que vous feriez vos choix selon la norme imposée.

  • L’adaptation au visage

Cela s’explique sur le fait que si le masque ne colle pas à la peau l’air peut rentrer sur le partour, il va perdre dans ce cas ses capacités de filtration. C’est pourquoi,vous devez bien choisir la taille adéquate, et bien vérifier s’il y a une fuiteou non tout en donnant le confort à votre visage. 

Comment choisir son masque respiratoire ?

Les différents types de masques de protection respiratoires : 

Il existe de nombreux types de protections respiratoires, que vous pouvez choisir en fonction de l’environnement et des substances présentes dans l’air. Il existe trois types de masques de protection respiratoires de niveauFFP1, FFP2 et FFP3. Notons que tous les trois sont tous jetables mais assure un confort au travail. Pour éclaircir les idées, FFP signifieFiltering Facepeice Particle cela veut dire que c’est un demi masque filtrant contre les particules. Chaque lettre a sa propre signification, dont la lettreP signifie Particule. Les lettresFF veulent dire que le masque compte une pièceappelée Faciale Filtrante. Finalement les lettresS /SSL correspondent à un solide ou solide et liquide. Quant auxchiffres 1,2,3, ils marquent le degré d’efficacité du pouvoir en filtrant, noté en faible, moyen ou élevé.

  • Masques FFP1

Ils prennent généralement la forme d’une demi-masque, ceci dit ils recouvrent simplement le niveau inférieur de la bouche et le nez. Ils sont maintenus par un élastique qui passe à l’arrière de la tête. Ils peuvent être ou non munis d’une soupape ou d’une valve à l’intérieur. Cette valve joue un rôle très important pour ce type de masque car elle permette de faciliter la respiration. Comme tous types de masque, il a comme objectif debloquer les intrusions d’aérosol sous différentes formes mais aussi de filtrer les microbes et les bactéries.

Ils agissent contre les poussières non toxiques comme le bois, le charbon, le ciment, les métaux ; le souffre ou la laine de verre, etc De ce fait, si vous travaillez dansle domaine du textile, de la métallurgie ou de la menuiserie, ou si vous faîtes des simples   bricolages ou du nettoyage à la maison vous pouvez utiliser cette norme en choisissant ce type de masque.

  • Masques FFP2

Il est composé d’une pièce faciale, cela peut être un demi-masque ou un masque complet, mais toujours muni d’un dispositif de filtration avec une valve.Il favorise la résistance à des fines particules.

Ce type de masqueempêchent les particules très fines et très toxiques à savoir l’amiante, l’arsenic, le plomb ainsi que les virus d’atteindre la voie respiratoire.  Le port de masque FFP2 est préconisé également pour les personnels de soins lors de la transmission pandémique comme les professionnels de santé au contact des malades. 

  • Masques FFP3

Ils protègent notammentcontre les particules d’amiantes, de plomb ou encore de céramique et certains virus.Ils sont surtout recommandés si le taux de concentration des particules polluantes est très élevé. 

Lorsque vous le porterez, placez la barrette nasale vers le haut et mettez les élastiques vers le haut et vers le bas. Utilisez les deux mains, l’autre place le masque au visage et l’autre place les élastiques derrières la tête. 

Par rapport à l’application de ces trois types de dispositifs, à titre d’exemple,si vous travaillez dans la menuiserie un masque jetable FFP1 suffira, par contre si vous allez travailler avec de la laine de verre, favoriser l’utilisation d’un FFP3 pour une protection maximale.Son efficacité est élevée.

Comment choisir son masque respiratoire ?

Un appareil de protection respiratoire vs un masque chirurgical vs un masque non médical ?

Y-a-t ’il une différence entre un appareil de protection respiratoire et un masque chirurgical ?

La différence n’est pas toujours visible au premier coup d’œil mais ils existent de grandes différences entre les deux.

  • Mode d’action 

Les appareils de protection respiratoire sont conçus pour protéger les utilisateurs des particules, gaz, émanations aéroportées. Ils doivent être choisis en fonction des risques présents sur l’environnement de travail et sur les propriétés protectrices de chaque type d’équipement de protection personnelle. Comme ce qu’on a vu précédemment, ils se déclinent en plusieurs types, tailles et styles et prix dont chacun d’entre eux a leur propre façon de travailler et d’efficacité.

De l’autre côté,les masques chirurgicaux ou encore masques médicaux, comme son nom l’indique, ils sont le plus souvent utilisés dans les milieux hospitaliers.  Pour les professionnels de santé, ils les utilisent comme masque de protection individuelle. Ils ont pour principal rôle d’empêcher la contamination des particules plus grosses, ces dernières peuvent provenir des employés. De plus, ils peuvent être utilisés afind’atténuer les risques de projection de sang, d’éclaboussures, des secrétions qui peuvent atteindre la personne qui le porte.Ayant un rôle de limiter la propagation d’agents infectieux, ils peuvent être portés par un patient pour la sécurité des personnes qui l’entourent.  

  • Placement sur le visage 

Les appareils de type FFP portent un code qui décrit son usage pour lequel ils sont homologués. Ils sont fabriqués dans le but d’assurer un ajustement sur le visage.  De ce fait, vous pouvez choisir entre différentes tailles et modèles pour ne pas que ce ne soit pas bien placés sur le visage. Chaque fois qu’une personne porte un respirateur, l’étanchéité doit être vérifiée. 

Contrairement à cela, les masques chirurgicaux sont conçus de manière standard, il n’y pas de véritable ajustement étanche sur le visage.  Par ailleurs, vous pouvez ajuster par le biais des différentes méthodes en réglant les attaches ou le pince-nez par exemple lors de l’utilisation. 

  • Filtration et restriction d’emploi

95% des particules en aérosol sont captées par les filtres des appareils de protection respiratoire. Contrairement à celales masques chirurgicaux ne filtrent pas efficacement les petites particules aéroportées. L’utilisation dépend des caractéristiques de chaque produit, vous pouvez voir sur le mode d’emploi.

Ils sont tous les deux habituellementà usage unique c’est-à-dire qu’ils sont jetables.  Pour les masques médicaux, il est utilisé auprès d’un seul patient tandis que pour les FFP ils doivent être jetés quand ils sont endommagés, ou contaminés par n’importe quelle substance comme le sang ou d’autres liquides.D’une durée de trois à quatre heure, vous devez le changer et ne pas toucher l’intérieur.

Comment choisir son masque respiratoire ?

C’est quoi un masque non médical ?

A la différence de ce dernier par rapport aux deux premiers c’est quecelui peut être fait maison ou acheté également.Il a été très réputé pendant la pandémie de covid 19 car les gens ont été incités de porter des masques non médicaux dans les lieux publics. Ceci dans le but de maintenir la distanciation sociale surtout dans les endroits les plus fréquentés. Ils ont aussi appelécouvre-visage et ils ont pour fonction de réduire le volume des aérosols et des microorganismes qui se propagent dans l’air lorsque vous toussez, éternuez, riez ou juste parler. 

Pour porter ce type de masque, il faut prendre en compte les caractéristiques suivantes, chaque couvre visage doivent :

  • Etre faits de matériaux perméables à l’air et porter des couches de tissus filtrants.
  • Couvrir confortablement le nez et la bouche sans laisser d’espace et être fixer sur la tête
  • Changer dès que possible dans le cas où il est sale ou bien humide. 
  • Le masque non médical est réutilisable et vous pouvez au lieu de le jeter, passer au nettoyage.
  • Ne le porter pas au-delà d’une durée de 5 heures.

Comment faire pour vous procurer votre masque ?

En guise de conclusion, il est vraiment important de protéger son corps, ses voies respiratoires avec un masque respiratoire le plus adapté. Chezsurplus-millitaire.fr, nous vous proposons un masque de type NRBC. Ce dernier a un rôle plus spécifique en agissantcontre les agents nucléaires néfastes, radiologiques, biologiques et chimiques.  C’est un masque à gaz de qualité tout en défendant aussi des effets des ondes nucléaires. Ils représentent beaucoup d’avantages tout comme nos divers produits. Nous vous proposons le meilleur qualité prix. Peu importe si vous êtes dans l’armée ou pas, ce masque peut vous être utile dans nombreux circonstances. Si ce masque vous dit rappelle quelques choses, veuillez nous contacter pour des amples détails. Nous sommes réputés par une service de qualité dont la livraison gratuite en fait partie. Nous avons une large de gamme de choix dont vous n’aurez qu’à choisir le modèle. De plus, profitez-en de notre service après-vente qui s’occupera de vous 24h/24 h en cas de besoin. Tapezsurplus-millitaire.fr et le tour sera joué.


Rejoignez l'escadron