Remise de 10 % Disponible !

Recherche

LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE À PARTIR DE 39,90€ D'ACHATS !

Qu’est-ce qu’une opération commando ?

qu-est-ce-qu-une-opération-commando

L’opération Commando était une bataille des forces des Nations Unies pendant la guerre de Corée du 2 au 15 octobre 1951. L’opération était la dernière d’une période de 16 mois de guerre mobile. Il a été remplacé par une belligérance statique, caractérisée par des défenses fixes, des tranchées, des bunkers, des barbelés et des champs de mines, un peu comme le front occidental de 1915-17.

Profitez de nos offres promotionnelles sur nos accessoires militaires (cagoule militaire, petit sac militaire, hamac ... ). Ils sont disponible dans notre boutique en ligne.

béret-casquette

Comment s’est déroulée l’opération commando ?

 Le 1er corps d’armée américain(composé de six divisions, dont la 1re division de cavalerie américaine, la 3e division d’infanterie, la 24e division d’infanterie, la 25e division d’infanterie, le 1er Commonwealth et la 1re division coréenne) a capturé la ligne Jamestown et anéanti les Chinois 42, 47, 64, 65 groupes d’armées. Cela a empêché les troupes communistes de couper les lignes d’approvisionnement de l’ONU près de Séoul. Les raids ont commencé le 3 octobre 1951 et se sont terminés le 15 octobre, certaines collines au sud de la ligne étant toujours aux mains des communistes et nécessitant l’opération Polecharge. Après cette avance de 10 kilomètres, la 1re division de cavalerie américaine a été retirée au Japon pour un radoub.

Des vêtements militaires sont également en ventes dans notre boutique en ligne. Venez découvrir !

Quelles sont les missions de l’armée ?

Le rôle de l’armée est d’assurer la protection du territoire, de la population et des intérêts de la France. Il sert également d’autres missions dans le cadre d’accords et de traités internationaux (OTAN) ou régionaux (Europe de la défense). Outre ces réglementations, le ministère fédéral de la Défense intervient également dans les réglementations de droit public. Ses ressources humaines et matérielles soutiennent ou réalisent le travail d’autres ministères et agences dans la vie quotidienne ou dans les situations d’urgence nationales et internationales.

Qu’est-ce qu’une opération spéciale militaire ?

Par définition, les opérations spéciales sont une mission spécifique exécutée par une ou plusieurs unités spécifiques dont les intérêts revêtent une grande valeur stratégique pour les militaires, mais aussi pour le pouvoir politique. Les opérations spéciales sont généralement menées en territoire hostile ou derrière les lignes ennemies et peuvent durer des heures, des jours voire des semaines. Pour éviter les fuites ou fuites d’informations, ces missions sont pour la plupart secrètes et connues de quelques personnes.

C’est quoi le commandement des opérations spéciales (COS) ?

Le Commandement des opérations spéciales (COS)est l’état-major interarmées basé à Paris chargé de concevoir, de planifier et de conduire les opérations des forces spéciales. Ces missions sortent du cadre des opérations militaires classiques et visent à atteindre des objectifs stratégiques importants, notamment dans les opérations environnementales, l’intervention en profondeur sur des cibles de grande valeur ou la lutte contre le terrorisme. Le COS est dirigé directement par le chef d’état-major de la défense, ce qui permet des cycles de prise de décision plus courts et un contrôle politico-militaire étroit.

qu-est-ce-qu-une-opération-commando

Comment est l’organisation du commandement des opérations spéciales ?

Aujourd’hui, le COS rassemble quelque 4 000 personnes dans une organisation adaptée aux missions des forces spéciales : un effectif réduit, une force spéciale organiquement dépendante des armées respectives, une chaîne opérationnelle et décisionnelle complète qui permet une réactivité et une autonomie ponctuelle.

L’état-major du commandement des opérations spéciales

Il regroupe une centaine de personnes issues des différentes unités du COS. Le Département des Forces Armées, dont le siège est à Ballard, est commandé par un général nommé « GCOS » s’il est de l’Armée ou des Forces Aéronautiques et Spatiales, ou « ALCOS » s’il est marin. Actuellement, le COS est commandé par le général Bertrand Toujouse, ancien commandant du 13e RDP.

Le commandement des forces spéciales terre (COMFST)

Basée à Pau, la COMFST est un état-major départemental créé le 23 juin 2016. Il est principalement employé par le COS et le Service de renseignement militaire et emploie environ 2 600 hommes et femmes. Actuellement, environ 70 % des effectifs des opérations spéciales françaises sont fournis par les forces spéciales au sol.

COMFST regroupe quatre unités FS de l’armée et une équipe dédiée issue des forces conventionnelles pour répondre aux besoins spécifiques de missions spécifiques :

  • Le 1er régiment parachutiste d’infanterie de marine (1er RPIMA)
  • Le 4e régiment d’hélicoptères des forces spéciales (4e RHFS)
  • Le 13e régiment de dragons parachutistes (13e RDP)
  • La compagnie de commandement et de transmission des forces spéciales (CCT-FS)

Il est également le garant de la préparation et de l’entraînement des troupes avant leur entrée en service à l’Académie ARES.

La force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO)

Créée en 2001, la force maritime des fusiliers marins et commandos est l’une des quatre composantes de la Marine Nationale. Il regroupe des bataillons et compagnies d’infanteries du Corps des Marines et sept commandos navals qui constituent la composante navale des forces spéciales.

  • Les commandos jaubert et trepel
  • Le commando de Montfort
  • Le commando de penfentenyo
  • Le commando Hubert
  • Le commando kieffer
  • Le commando ponchardier

qu-est-ce-qu-une-opération-commando

La brigade des forces spéciales de l’air (BFSA)

BFSA est la division aérienne du commandement des opérations spéciales. Cette force de 4 000 hommes et femmes a la particularité de commander des unités conventionnelles (comme le CPA 20), des escadrons de protection ou des centres d’entraînement spécifiques. Quatre unités s’appuient sur des forces spéciales :

  • Le commando parachutiste de l’air n° 10 (CPA 10)
  • Le commando parachutiste de l’air n° 30 (CPA 30)
  • L’escadron de transport 3/61 Poitou
  • L’escadron d’hélicoptères 1/67 Pyrénées

Search