Livraison en France offerte à partir de 39,90€ d'achats !

0

Votre panier est vide

quelles-sont-les-armes-de-l-armée-de-l-air
novembre 29, 2022

Quelles sont les armes de l'armée de l'air ?

8 minutes de lecture

L'armée de l'air française est l'une des quatre composantes des forces armées françaises, les autres étant l'armée de terre, la marine et la gendarmerie nationale. L'armée de l'air française est la plus ancienne armée de l'air au monde. Les cinq premières escadrilles ont été créées au début de 1912 et faisaient alors partie de l'armée française. L'armée de l'air française est devenue une armée à part entière le 2 juillet 1934. Au 1er juillet 2019, 40 800 militaires et 5 200 civils servent dans ses rangs. Elle totalise 170 000 heures de vol par an. Son budget annuel est de 7,5 milliards d'euros en 2020, soit 20 % du budget du ministère des Armées. Mais quelles sont les armes qu’ils utilisent ? Cet article vous dit tout dans les moindres détails.

Des équipement militaires qui peuvent vous être utiles au quotidien (filet camouflage, masque, gant, musette femme ..) sont disponibles sur Surplus-Militaire. Venez découvrir !

casquette-armée-de-l-air

Les armes qu’utilise l’armée de l’air :

Dans l’unité de l'air, il y a que les avions de chasse qui sont équipés d'armes de haute pointe et très intelligentes. Le Dassault Rafale est l’avion de chasse le plus performant et le plus utilisé par l’armée de l’air française.

Le système d’armes du Rafale repose sur une architecture suffisamment ouverte pour pouvoir être adaptée à la plupart des armements actuels et à venir. Le Rafale est dès à présent capable de mettre en œuvre :

  • Le missile air-air MICA, d’interception, de combat et d’autoprotection, dans ses versions IR et Il peut être utilisé aussi bien à vue (WVR – within visual range) qu’au-delà de la portée visuelle (BVR – beyond visual range),
  • Le missile air-air à longue portée METEOR, électromagnétique (EM) à propulsion combinée poudre-statoréacteur dont la combinaison avec les systèmes d’armes du Rafale génère un changement de paradigme dans le combat aérien,
  • La gamme d’armements AASM air-sol modulaires propulsés HAMMER. L’AASM est équipé d’un kit de guidage GPS/inertiel, d’un kit GPS/inertiel/imagerie infrarouge ou d’un kit de guidage GPS/inertiel/laser,
  • Le missile de croisière SCALP,
  • Le missile antinavires AM39 EXOCET,
  • Des bombes à guidage laser de 250 kg à 1000 kg et avec différentes charges/effets militaires possibles,
  • Des bombes classiquesnon guidées,
  • Le canon interne NEXTER 30M791 de 30 mm (2.500 coups/min) disponible sur monoplace et sur biplace
  • Des armements spécifiques sélectionnés par certains clients.

Si vous êtes une personne qui aime le look de l'armée de l'air, nous vous recommandons une casquette d'un armée de l'air, pour vous sentir comme un véritable aviateur.. 

Le Dassault Rafale :

Le Rafale de Dassault Aviation est un avion de combat multirôle qualifié d’« omnirôle »par son constructeur développé pour la Marine nationale et l'Armée de l'air françaises, livré à partir du 18 mai 2001 et entré en service en 2002 dans la Marine. Il équipe également ou va équiper les forces aériennes égyptiennes, qataries, indiennes, grecques, croates, émiraties et indonésiennes.

L'avion est à aile delta et plans canard, à commandes de vol électriques et utilise des éléments de furtivité passifs et actifs. Il est équipé d'un radar à balayage électronique RBE2 et de deux moteurs Snecma M88. Pour la supériorité aérienne, il utilise des missiles air-air et un canon. En bombardement tactique, il utilise des bombes guidées laser, des missiles de croisière, des missiles antinavires et, en bombardement stratégique, un missile nucléaire.

Spécifications techniques et performances :

  • C’est un chasseur qualifié de cinquième génération à aile delta avec un empennage canard rapproché, propulsé par deux turboréacteurs à postcombustion Snecma M88et contrôlé par des commandes de vol électriques qui lui permettent d'effectuer des figures impossibles à la plupart de ses concurrents.
  • Il peut ainsi effectuer une boucle en partant de 100 nœuds en forte incidence, avec un facteur de charge qui atteint 11 g lors de la présentation « Rafale solo display 2019 » de l'Armée de l'air. À titre d'exemple, l'Eurofighter a essayé sans succès l'atterrissage sur retournement (demi-tonneau avant de cabrer pour réaliser une demi boucle amenant l'avion à l'horizontale en sens inverse à une altitude inférieure), le Rafale restant le seul avion de chasse au monde capable de réaliser cette figure.
  • Le taux de roulis à vide est de 270°/s en configuration légère et de 150°/s en configuration lourde. Il dispose d'un système de démarrage automatisé qui permet le décollage seulement cinq minutes après que le pilote s'est assis dans le cockpit
  • Aérodynamisme : Le Rafale est équipé de deux larges plans canard, quatre becs de bord d'attaque, quatre élevons et une gouverne de direction pour optimiser la portance/traînée et réduire le dérapage dans les différentes phases de vol. Les deux larges plans canards permettent de compenser le défaut traditionnel des formules en aile delta qui est la vitesse d'approche à l'atterrissage, le Rafale atterrit à seulement 110 nœuds quand le Mirage III atterrissait à 180 nœuds
  • Comme le Mirage 2000 et la plupart des avions de combat des années 2000, la voilure du Rafale est conçue pour être aérodynamiquement instable en tangage à vitesse subsonique ; cela signifie qu'une augmentation de l'incidence provoque l'apparition d'un couple à cabrer qui tend lui-même à augmenter la variation d'incidence. Cette caractéristique procure une grande maniabilité à l'aéronef. L'inconvénient est qu'un aéronef instable ne peut être maintenu dans une attitude stable qu'en appliquant des consignes rapides et précises sur les commandes de vol.
  • Ailes: Le Rafale est doté d'une aile delta à flèche modérée (48° contre 58° pour le Mirage 2000 et 53° pour l'Eurofighter). L'aile delta offre, de par la combinaison entre une surface d'aile relativement grande et une charge alaire relativement faible, un bon compromis entre portance et traînée ; cette configuration permet en outre une grande maniabilité, notamment à vitesse transsonique (environ Mach 0,8 à 1), et une grande efficacité à vitesse supersonique (jusqu'à Mach 1,8). Montée en position moyenne sur le fuselage, la voilure est prolongée par des apex à 72°. La flèche modérée ayant permis d'améliorer les performances à basse vitesse mais ayant à l'inverse diminué l'incidence de décrochage, les apex permettent d'accroître la portance à forte incidence.
  • Plans canard : Les deux apex (surface fixe prolongeant l'emplanture d'une aile) du Rafale sont chacun prolongés par une partie mobile dénommée plan canard, placée en position rapprochée et surélevée par rapport à l'aile. Des plans canard fixes avaient déjà été utilisés par Dassault sur le Mirage 4000. Ce dispositif permet d'adapter le flux incident sur l'aile et de diminuer voire retarder la formation de vortex en bout d'aile (tourbillon marginal), source importante de traînée. Conjugués aux élevons de l'aile, les plans canard augmentent la vitesse angulaire de tangage, donc la maniabilité de l'aéronef.
  • Prises d'air: Les deux entrées d'air destinées à alimenter les moteurs sont positionnées latéralement sous les apex et non en position ventrale comme sur le General Dynamics F-16 Fighting Falcon ou l'Eurofighter Typhoon. Cette disposition est considérée par Dassault comme le gage d'une meilleure stabilité structurelle du train d'atterrissage avant. Par ailleurs, deux entrées d'air permettent une indépendance totale des deux moteurs, ce qui signifie plus de sécurité.
  • Le risque d'aspirer des corps étrangers et de provoquer une avarie moteur est ainsi diminué ; en outre, la furtivité vis-à-vis d'une émission radar arrivant du haut (type AWACS) est améliorée, les entrées d'air étant l'un des meilleurs réflecteurs radar d'un aéronef. Les entrées d'air du Rafale ne sont pas réglables (absence de souris) ; cela simplifie la conception, réduit le poids et les exigences en termes d'entretien, au détriment cependant d'un flux d'air optimal pour les moteurs, et donc une perte de puissance par suralimentation.
quelles-sont-les-armes-de-l-armée-de-l-air

Matériaux et furtivité :

La surface mouillée du Rafale est composée d'environ 75 % de matériaux composites, ce qui représente près de 30 % de la masse totale de l'aéronef. En comparaison avec le Mirage 2000, le Rafale utilise 7 % de matériaux composites en plus. En prenant en compte tous les matériaux non conventionnels, la proportion monte à 50 % pour le Rafale de série contre seulement 30 % pour le démonstrateur Rafale A. Pour les pièces potentiellement sujettes à des chocs, telles que les becs de bord d'attaque et les plans canard, du titane est utilisé.

 Les becs sont d'ailleurs conçus par formage superplastique et soudage par diffusion. Les ailes, les élevons, le gouvernail et environ 50 % de l'enveloppe extérieure sont réalisés en fibre de carbone, tandis que la plus grande partie du fuselage est fabriquée à partir d'un alliage aluminium-lithium. Certaines parties du fuselage utilisent également des composites thermoplastiques. Enfin, le nez, où se situe le radar, est en kevlar. Finalement, le gain de poids réalisé grâce à l'utilisation de ces matériaux est estimé à 300 kg.

Le Rafale est un avion semi-furtif, la configuration à aile delta et plans canard n'étant pas la configuration optimale en matière de furtivité puisque les points d'emport des armes sont uniquement placés à l'extérieur. Cela étant, des mesures ont été prises pour diminuer la signature radar du Rafale : l'utilisation étendue de matériaux composites constitue la première de ces mesures et pour réduire sa surface équivalente radar (SER).

Les entrées d'air ont par ailleurs été placées de telle sorte qu'il soit impossible d'avoir une vue directe sur les moteurs, les aubes du compresseur étant une source importante de réflectivité radar. Outre les matériaux composites, des matériaux absorbant les ondes radar ont également été utilisés ; la verrière est ainsi recouverte d'une fine couche d'or. Des mesures, non dévoilées par Snecma, ont enfin été prises pour réduire la signature infrarouge des moteurs.

Avionique et capteurs :

L'un des atouts majeurs du Rafale réside dans sa capacité de fusion de données multi-capteurs qui intègre les informations provenant du radar à balayage électronique RBE2, du système optronique secteur frontal (OSF), du système de guerre électronique Spectra, de l'IFF, des autodirecteurs infrarouge des MICA IR, et de la liaison de données L16 en fournissant au pilote une situation tactique unique, facilement interprétable ; cette fonction est dénommée FSST pour « fonction synthèse de la situation tactique ». 

Radar : Le Rafale est équipé d'un radar à balayage électronique « RBE2 » (Radar à Balayage Électronique deux plans) de 270 kg à antenne électronique passive (Passive Electronically Scanned Array ou PESA), conçu par Thales-Dassault Électronique.

Le balayage électronique permet de ne plus être limité par la vitesse du balayage mécanique. En déphasant les signaux émis, le RBE2-PESA permet de suivre jusqu'à 40 pistes très éloignées les unes des autres et d'en engager huit en poursuite renforcée à 100 km de distance, y compris en mode air-sol et de basculer presque simultanément du mode air-sol au mode air-air avec identification Friend or Foe (IFF) automatique.

Par comparaison, le F-22, qui est le chasseur le plus sophistiqué de l'US Air Force, ne peut engager que deux cibles simultanément en mode-air-sol

Le grand avantage du couple avion/radar Rafale F3.2/RBE2 par rapport au couple Mirage 2000N K3/ANTILOPE 5, c'est la possibilité de suivre le terrain en utilisant une base de données numériquesqui libère toute la capacité du radar RBE2 pour rechercher et engager les pistes en air-air avec six missiles MICA avec 60 à 80 km de portée, quand le Mirage 2000N K3 doit utiliser son radar pour les deux missions avec une très faible capacité d'autoprotection par deux missiles Magic II de 15 km de portée, sans compter les performances supérieures du système SPECTRA du Rafale.

Le handicap du RBE2-PESA réside dans sa portée jugée un peu courte pour les pays ne disposant pas d'avions de type AWACS.

En bref, si vous êtes à la recherche d'articles militaires, si vous voulez rejoindre l'armée, ou si vous cherchez simplement des accessoires pour l'armée, juste parce que vous êtes un fan, visitez le lien Surplus-Militaires . Vous y trouverez les articles et pour acheter des accessoires militaires de votre choix. Vous ne serez pas déçu !


Rejoignez notre armée